Le planning d'organisation

Etoile d'un jour, étoile pour toujours ! Cette journée vous appartient, vous êtes à l'honneur, vous allez vous dévoiler devant lui, le surprenant par votre beauté éblouissante et le découvrir, comme jamais vous ne l'avez vu. Soyez beaux, pour lui, pour elle, pour vous-même et pour tous ceux qui vous entourent. Ce jour en est la plus belle des occasions !


LA TENUE de la mariée

La robe de la mariée

Vous êtes enfin la princesse, la reine d'un jour, celle qui vous fait rêver depuis toujours. Vous l'avez imaginée, dessinée, essayée cent fois… Vous allez maintenant la choisir, cette robe que ne porterez qu'un jour ! Pour un premier mariage, elle est traditionnellement blanche, symbole de pureté, de fête, de lumière et de vie.

En Asie, la robe de la mariée est rouge, symbole du bonheur. Dans les mariages orientaux, la mariée change plusieurs fois de tenues, plus somptueuses les unes que les autres.

Le prix de la robe varie de moins de 500 euros à plus de 10anbsp;000 euros pour les pièces uniques de créateurs. Comptez de 500 à 1 500 euros en moyenne. Pour vous aider dans votre choix, consultez les magazines de mariage, les boutiques spécialisées et rendez-vous sur les salons du mariage au cours desquels vous assisterez aux défilés, à moins que vous ne préfériez une robe sur-mesure spécialement conçue pour vous.

Les chaussures

Choisissez vos chaussures une fois après avoir trouvé votre robe de mariée. C'est très important. Le choix de la couleur, le style de chaussures et la hauteur des talons, n’en seront que facilités.

Ne vous précipitez pas, l'achat de chaussures n'est pas aussi compliqué que l'achat de la tenue. Au moment de choisir vos chaussures, essayez un maximum de modèles : sandales, ballerines, escarpins, stilettos… Bien entendu, la saison à laquelle vous vous mariez influera sur votre choix. En été, les nu-pieds sont une valeur sûre ! En hiver, les escarpins en cuir ou en daim sont un excellent choix.

Pour être vraiment confortables, les talons doivent avoir une hauteur de 7 ou 8 centimètres. Si vous avez besoin de gagner encore quelques centimètres parce que votre cher et tendre est grand, optez pour des chaussures à semelles compensées. A l’inverse si vous n’avez pas l’habitude de porter des chaussures à talons, misez sur des chaussures plates dans lesquelles vous vous sentirez à l’aise et tout aussi jolie !

Pensez à les porter chez vous de temps en temps afin de vous habituer, si vous ne portez pas souvent de talons, et pour « faire » vous chaussures à vos pieds. Prévoyez une deuxième paire de chaussures pour la fin de soirée, vous serez plus à l'aise pour danser !

Les accessoires

Dans la tradition, le jour de son mariage, la mariée doit porter quelque chose d'ancien, qui caractérise le lien familial et sa vie jusqu'au mariage (un bijou de famille par exemple), quelque chose de nouveau qui représente la réussite et le succès (comme la robe de mariée), un objet emprunté à une personne heureuse (qui symbolise la chance et le bonheur pour le couple), et enfin quelque chose de bleu, symbole de la pureté de la Vierge Marie et de la fidélité dans le couple (une jarretière par exemple).

• Le voile : le symbole du voile, selon les traditions orientales, est le mystère érotique : seul l'époux peut percer ce mystère. Anciennement, l'homme passait un drap autour de la femme qu'il aimait pour la kidnapper. Aujourd'hui, il permet à la mariée de dévoiler sa beauté.

• La jarretière : la signification de la jarretière diffère selon les époques et les coutumes. Sur certaines peintures rupestres remontant à l'époque de la préhistoire, des danseuses portaient des jarretières, symboles de pouvoirs charismatiques ! Dans l'ancien culte des sorcières, la jarretière témoignait d'un rang élevé et s'est transformée au fil du temps en amulette magique. De nos jours, la mariée peut mettre sa jarretière aux enchères pour agrémenter la corbeille des jeunes mariés et animer la soirée !

• La lingerie : vous soignez votre tenus, soignez aussi vos dessous ! Surprenez votre nouvel époux pour cette nuit de noces ! C’est votre robe de mariée qui va déterminer la lingerie. Alors avant d’entamer votre course folle à la lingerie, tenez compte de votre robe et de la transparence du tissu. A titre d’exemple, sous une robe très travaillée -  dotée de broderies ou de dentelle - un soutien-gorge en dentelle fera parfaitement l’affaire. A l’inverse, si vous avez choisi une robe fourreau en soie, pas question de porter des sous-vêtements en dentelle. Optez plutôt pour une lingerie invisible, effet seconde peau en microfibre pour éviter les marques disgracieuses. Si vous vous prêtez à la coutume de la jarretière, veillez à porter des bas blancs ou de couleur chair.

• Les gants : les gants donnent du raffinement à la tenue. Ils se portent courts, mi-longs ou longs, et peuvent être en soie, satin, dentelle ou coton crocheté, ornés de perles ou de plumes, avec ou sans boutons, et se choisissent en fonction de la couleur de la robe.

LA TENUE du marié

Le costume

Costume trois pièces ou smoking, queue de pie… selon votre morphologie, le costume sera en harmonie avec la tenue de la mariée, dans le ton ou contrasté : procurez-vous un échantillon de tissu de la robe de la mariée ou interrogez-la. Faire réaliser son costume sur mesure n'est pas toujours plus onéreux et permet de l'adapter à votre silhouette.

Il existe plusieurs types de tenues que vous pourrez porter le jour J pour être au summum de l'élégance :

• La jaquette : cette veste, créée à l'origine pour les cavaliers, est droite et coupée en courbes sur le devant, avec un pan plus long dans le dos. La jaquette se porte avec une chemise classique, une cravate discrète et un gilet.

• La queue-de-pie : la veste en queue-de-pie est noire, courte à l'avant, avec une queue ) l'arrière et des revers de soie. C'est un habit très cérémonial qui se porte avec une chemise blanche, un nœud papillon blanc, un gilet blanc et un pantalon noir.

• Le smoking : il se compose d'une veste noire droite ou croisée avec des revers en soie et un pantalon assorti. Le smoking se porte avec une chemise blanche et un nœ papillon noir. Avec une tenue, le gilet est remplacé par une large ceinture dite « de smoking ».

• Le costume : plus classique, le costume : noir, blanc, beige, marron, accompagné d'un gilet, uni ou à motifs.

Pour parfaire votre tenue, les boutons de manchette, discrets et élégants. N'oubliez pas de choisir votre montre avec soin pour compléter le tout. Il est également de coutume de porter une fleur en boutonnière, qui devra s'accorder avec celles du bouquet de la mariée.

LA TENUE des accompagnants

Les enfants d'honneur

Les enfants d'honneur étaient déjà présents dans les mariages de la Grèce Antique, où ils étaient potentiellement susceptibles de s'épouser quelques années plus tard. De nos jours, les enfants prennent à cœur leurs missions qu'ils considèrent comme une véritable responsabilité. Dans le cortège, ils suivent la mariée deux par deux, filles et garçons. Si les époux ont déjà des enfants, ils précéderont leur mère et le cortège du mariage. C'est un enfant d'honneur qui apportera les alliances.

Mieux vaut confier cette tâche à des enfants de 5 à 10 ans, plus calmes et plus patients que les plus jeunes.

Les demoiselles d'honneur

C'est une mode venue des États-Unis où il est très courant de se faire accompagner par une ou plusieurs amis proches. Leur rôle est d'accompagner la marque du tout au long des préparatifs (choix de la robe, organisation de l'enterrement de vie de jeune fille, décoration…) et le jour J, en étant au plus près d'elle, pendant la mise en beauté et toute la journée (animation, discours…).

La tenue des demoiselles d'honneur s'harmonise avec la robe de la mariée et le style du mariage. La demoiselle d'honneur est une personne de confiance, qui sera capable de vous épauler et avec qui vous aurez envie de partager ces moments de bonheur et… de stress.

PRENEZ SOIN de vous

La mariée

Ce jour est le vôtre, profitez-en ! Pour être la plus belle, vous avez tous les droits ! Prenez rendez-vous chez votre esthéticienne environ une semaine avant la cérémonie pour des soins du visage, masque, épilation… Votre peau aura ainsi le temps de se remettre des éventuelles rougeurs liées aux soins. Le maquillage, la coiffure et la manucure seront faits le jour J, après avoir réalisé des essais les jours précédents. Ces moments vous permettront de décompresser et de vous retrouver, entre amies, avant la grande fête.

Le marié

Les soins ne sont pas réservées aux femmes. Afin d'avoir un joli teint pour le jour J, évitez de vous raser quelques jours avant la cérémonie pour laisser reposer votre peau. Le jour J, mettez un peu de fond de teint, votre visage brillera moins sous les flashes des appareils photo. Les instituts de soins pour homme se développent, c'est l'occasion de les tester !

LES ALLIANCES

Selon la tradition qui viendrait d'une croyance égyptienne et nous aurait été transmise par les Romains, l'alliance se porte à l'annulaire gauche, doigt à partir duquel par la « vena amoris » - la veine de l'amour - qui mène directement au cœur…

Les alliances sont le symbole de votre union et reflètent votre engagement, au quotidien. L'échange des anneaux est signe de fidélité, d'harmonie et d'éternité.

L'or est signe de perfection, il exprime la connaissance, évoque le soleil est toute sa symbolique : fécondité, richesse, don, amour, chaleur… Le platine, très en vogue de nos jours, et symbole d'éternel. Il représente la perfection et l'amour impérissable.

L'échange des anneaux se déroule en priorité lors de la cérémonie religieuse, si elle a lieu. Dans le cas contraire, c'est à la mairie que les époux « se passent la bague au doigt ».

LA COIFFURE DE LA MARIEE

Vous réaliserez des essais de coiffure permettant de choisir le style suivant la longueur, la texture est la couleur de vos cheveux. A la coiffure se grefferont des accessoires : voile, fleurs, plumes, perles…

Le jour J, la coiffure finale s'effectuera quelques heures avant la cérémonie. Pensez à enfiler une chemise, plus simple à enlever, elle préservera votre coiffure.