La minimonie, se marier au temps du Covid

Le contexte sanitaire et les précautions pour limiter la propagation du virus Covid ont profondément modifié l’organisation des mariages. Même si elles restent autorisées, les cérémonies à la mairie ou à l’église doivent respecter les distances de sécurité sanitaire. Il n’est donc plus question de remplir la salle de mariage d’invités sans masques.

Du côté de la noce, les conditions ont également beaucoup changé. Le lieux de réception ont dû adopter des mesures importantes pour limiter les déplacements et une trop grande proximité entre les invités.

Une nouvelle façon de célébrer

Devant ces changements importants, les couples ont trouvé une nouvelle ambiance pour leur mariage : la "minimonie", une mini-cérémonie.

La flexibilité et la décontraction sont les deux mots importants de cette nouvelle façon de s’unir qui arrive de l’Asie et des Etats-Unis.

Le mariage s’organise en deux temps : cérémonies civile et religieuse d’un côté, festivités de l’autre, et pas obligatoirement dans la même journée. En effet, puisqu’il n’est plus possible de réunir ses proches en nombre, c’est en comité plus restreint que tout se déroule. Pas besoin, donc, de tout grouper.

• Les cérémonies en petit comité

Les mairies et les lieux de cultes sont tenus de limiter le nombre de personnes présentes durant la cérémonie. En général, seulement six personnes sont autorisées à assister : les mariés, deux témoins et deux invités, ou les mariés et deux témoins chacun.

Certains mariés s’organisent donc pour retransmettre la cérémonie en direct avec un portable. Une solution simple et efficace pour que chacun puisse assister et garder une vidéo de la cérémonie.

• Une short-list d'invités

Pour ne pas renoncer à la date choisie pour se dire oui, il faut convier un petit nombre d’invités : les parents, grands-parents, frères et sœurs, témoins et amis proches, et les réunir dans une maison de famille pour célébrer cette journée qui restera malgré tout aussi émouvante qu’unique.

En fonction de l’espace dont vous disposez, nous vous recommandons de convier entre 10 et 30 personnes maximum.

• Réception en plein air

Bien que le nombre de convives soit réduit, une bonne idée est de privilégier les extérieurs pour votre réception de mariage intime. Votre immeuble dispose peut-être d’un toit où organiser une cérémonie laïque ou un cocktail.

Le jardin communautaire de votre immeuble ou une terrasse peut peut aussi faire office d’espace de réception. Si vous n’avez pas la chance de posséder une sortie quelle qu’elle soit, pourquoi ne pas demander à des proches de vous prêter leur logement le temps de la réception ?

• Sélectionner ses prestataires

Qui dit célébration à la maison ne veut pas dire absence de professionnels pour vous seconder. Au contraire, les fais réduits liés au petit nombre d'invités sont l'occasion de vous offrir les services d’un traiteur de qualité pour éviter d’avoir à préparer vous-mêmes votre menu de mariage original.

Faites appel à un photographe habitué des réceptions en petit comité et à un professionnel de la vidéo pour de jolis souvenirs de votre soirée d’engagement. Certains ont mis en place des forfaits adaptés à la minimonie.

Un prestataire déco pourra également être d’une aide précieuse pour mettre en valeur votre maison et ses extérieurs.

Enfin, profitez des idées de coiffures et des talents de maquilleur d’un spécialiste de la mise en beauté pour rayonner en cette journée si particulière à vos yeux.

L'authenticité au cœur

Les réceptions en petit comité n’empêchent en rien de s’amuser, bien au contraire !

• Des activités festives qui vous ressemblent

Offrez à vos invités un cadeau de mariage original sous forme d’un concert privé à l’air libre. Un groupe de musiciens professionnels interprètera rien que pour vous toutes ces chansons que vous adorez.

Installez un bar à cocktails aux couleurs et boissons vitaminées pour une joyeuse ambiance de fête. Prévoyez quelques animations de mariage en les adaptant au contexte actuel.

Engagez un DJ si vous comptez poursuivre la soirée jusqu’à des heures avancées de la nuit. Le tour est joué !

• Un brin de spontanéité

Recevoir chez soi avant la grande fête pour laquelle vous louerez sans doute un espace de réception plus vaste et adapté à ce type de célébration, c’est au moins l’avantage de gagner en flexibilité.

Vous n’aurez en effet pas d’horaires à respecter et pourrez prendre le temps de faire durer tous ces instants qui vous sont chers, votre discours de mariage de remerciement, votre première danse, le buffet des desserts, etc.

Prévenez bien sûr vos voisins si votre logement se trouve à proximité d’habitations dont vous pourriez gêner les occupants. En organisant votre soirée de mariage le weekend et en en discutant en amont avec votre entourage, vous devriez pouvoir laisser aller votre joie sans trop de retenue !